Le tactile du mois #6 : Neko Atsume & Notice me senpai

Qu’entends-je ? Ces petites grattements, ces poils frisés partout sur mes vêtements, ces lettres cachetées d’un coeur ? Des chats, des bishōnens ? Il fallait forcément que je mette le nez dedans.

Neko Atsume est un jeu développé par Hit-point et sorti en 2014 ; il possède un patch anglais depuis octobre 2015. Relativement connu sur le web (plus de 10 millions de téléchargements !)  pour son avalanche de kawaii, il est disponible gratuitement sur Google play et Apple store. Et puisqu’il s’agit d’un jeu visant à collectionner les chats, je vais aussi vous parler d’un jeu développé par Skillshot Labs, Notice me senpai, qui comme son nom l’indique… Vise à collectionner les senpai.

Cuteness overload !
Cuteness overload !

En résumé

Neko Atsume est ce que l’on appelle un waiting game : c’est-à-dire qu’il consiste à attendre que des choses se passent lorsque vous n’êtes pas sur l’écran. Vos actions sont donc limitées et vous n’avez pas à perdre des heures et des heures pour obtenir un résultat : le genre de jeu idéal pour se détendre ou s’occuper à un arrêt de bus.

Vous disposez dès le départ d’un jardin sur lequel vous pouvez disposer divers objets ; des cartons, boules de laine ou autres coussins, tant d’objets raffolés par les boules de poils. Ces éléments ne sont pas gratuits et se paient en sardines – parce que c’est bien connu, le cours du poisson a augmenté ces derniers temps ! Pour les attirer – les chats, pas les vendeurs – vous avez pour devoir de disposer de la nourriture, comme des croquettes, pour nourrir ces seigneurs. Celles de base sont gratuites et illimitées : il n’y a donc aucun frein pour jouer même sans dépenser un gramme de sardine.

Screenshot_2016-02-13-13-20-53  Screenshot_2016-02-07-23-41-06

Lorsque les chats ont fini de visiter votre jardin, ils s’en vont et vous laissent un présent pour vous remercier de votre hospitalité : des sardines. Encore, oui. Les sardines font tourner le monde ! Elles sont parfois en or. La grande classe. Comme vous vous en doutez, il s’agit de la monnaie rare du jeu qui peut s’acheter avec des euros. Elle permet de débloquer des objets particuliers, mais aussi des extensions de votre maison pour poser encore plus d’éléments et attirer encore plus de chats !

Le but du jeu est simple : tous les collectionner. Comme on s’en doute, certains chats sont plus rares, attirés par des objets singuliers ; il faut en plus de ça tomber sur eux au bon moment. En effet, si au moment où vous ouvrez l’application un nouveau chatounet est passé mais est déjà parti, vous ne pouvez pas savoir quelle tête il a. Pour qu’il soit ajouté dans l’album répertoriant tous les félins, il faut les prendre sur le fait.

En bonus, vous pouvez prendre en photo vos chats pour constituer votre album personnel. Plus votre boule de poils vous visitera et plus il vous aimera : une fois le maximum atteint, il vous fera présent d’un cadeau spécial. Ce dernier n’a aucun intérêt si ce n’est une immense satisfaction !

Screenshot_2016-02-13-12-02-56  Screenshot_2016-02-13-11-51-06

Du côté purement esthétique, Neko Atsume est adorable à souhait. Les dessins sont simples et mignons, avec ce petit côté crayonné qui rajoute de la sympathie au jeu. La musique d’ambiance est répétitive, mais pour le peu de temps que vous passez sur l’application, elle n’est pas si dérangeante et s’accorde bien avec l’ambiance générale.

Apparté sur Notice me Senpai

Comme le système de jeu est similaire, il me semblait plus cohérent d’en parler ici que de faire un article doublon. Le gameplay de Notice me Senpai est identique à Neko Atsume : on met du café pour attirer des jolis garçons qu’on doit collectionner dans son petit album trop mignon, en les attirant avec des bibliothèques, sofas, chiens ou n’importe quoi d’autre.

Mon sens de la déco est douteux ? Non...
Mon sens de la déco est douteux ? Non…

La petite valeur ajoutée, c’est le côté visual novel – très léger – ajouté au jeu. Plus un senpai visite votre café, plus il gagne d’affection ; vous gagnez tout d’abord une lettre manuscrite où il déclare être content de vous connaître, et enfin, s’il continue de venir, il vous fera une déclaration. N’est-ce pas merveilleux de jouer avec tant de coeurs ?…

Cependant, sur le côté graphique, le jeu n’est pas terrible. Le côté chibi semble un peu facile et les illustrations de fin ne sont pas très détaillées, avec un trait hésitant. La musique casse également les oreilles en étant la plus cliché possible.

La valeur ajoutée de cette application réside dans les nombreuses références otaku des personnages, et cette manière de jouer sur les stéréotypes ; comme le senpai délinquant attiré par les fleurs. En outre, comme les waiting game ne demandent pas un temps fou, on se laisse vite prendre au jeu en collectionnant tous les senpai possible ; ceci dit, on s’en doute, c’est plus un appât à fujoshi qu’autre chose – quand bien même l’application ne permet aucun achat en euros.

Screenshot_2016-02-13-13-20-06  Screenshot_2016-02-10-22-49-55

En conclusion

Il est certain que Neko Atsume et Notice me senpai ne sont pas le genre de jeux qui vont vous triturer les méninges. Il possèdent cependant un fort capital sympathie qui rendent leurs applications addictives ; et comme elles ne demandent pas beaucoup de temps, on repasse souvent dessus, rendant ces jeux finalement plus chronophages qu’ils ne le paraissent.

En résumé : Neko Atsume est véritablement adorable et si vous aimez les chats, vous devez l’essayer. Absolument. Tout de suite. Maintenant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s